Ici, des hommes ont su mourir pour demeurer des hommes…

En janvier 1944, sous les ordres du Lieutenant Tom Morel, plusieurs centaines d’hommes – ils seront 465 à la fin du mois de Mars, toutes tendances politiques confondues- se regroupent sur le Plateau des Glières pour réceptionner les parachutages d’armes pour les résistants de la région. L’investissement du Plateau par la Wehrmacht épaulée par la Milice conduit  le Capitaine Anjot qui succède à Tom Morel tombé le 10 mars 1944, à donner l’ordre de dispersion le 26 mars. 129 maquisards y laissent la vie mais le maquis se reconstitue et, après un nouveau parachutage aux Glières le 1er Août,  la Haute-Savoie, cas unique en France, est libérée par les seules forces de la Résistance dès le 19 août. Glières est emblématique des valeurs de la Résistance, au-delà des clivages idéologiques et politiques.

Dès le lendemain de la Libération, les Rescapés ont eu à cœur de faire vivre, non seulement la mémoire de leurs camarades disparus, mais aussi les valeurs dont ils se sentaient porteurs.
La Nécropole nationale des Glières à Morette, où reposent 88 des leurs, parmi les 105 Résistants inhumés en ces lieux, et le monument national à la Résistance, œuvre de Gilioli érigée en 1973 au Plateau des Glières et inaugurée par André Malraux,  portent la marque de leur acte de fidélité.
Ils ont désormais passé le témoin, à la fois au Service Mémoire et Citoyenneté de la Direction des affaires culturelles du Conseil Départemental, aujourd’hui gestionnaire des sites, et à l'« Association des Glières pour la mémoire de la Résistance », dépositaire de l’héritage moral.

association-des-glieres

*Association des Glières, pour la mémoire de la Résistance.
BP 142 74004 Annecy
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.glieres-resistance.org

*Conseil Départemental de la Haute-Savoie/Service des Sites Culturels.
18, avenue de Trésum 74000 Annecy
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.hautesavoiexperience.fr/

Le Service Sites Culturels et Patrimoine Bâti du Pôle Culture, Patrimoine propose des visites libres ou guidées de Morette et du Plateau des Glières en toutes saisons.

 

Le plateau des Glières, situé à 1435 mètres d’altitude, a été choisi comme terrain de parachutages par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. De janvier à mars 1944, 465 maquisards se regroupent aux Glières sous les commandements successifs du lieutenant Tom Morel, puis du capitaine Maurice Anjot. Il est accessible depuis les communes de Thorens-Glières (toute l’année) ou du Petit-Bornand (été uniquement).

Venez découvrir

  • Le Monument National à la Résistance. Impressionnante par ses dimensions, l’œuvre d’ Emile Gilioli, inaugurée en 1973, n’est pas un monument aux morts mais un symbole d’espérance, qui exprime l’engagement des combattants des Glières, qui avaient choisi de « Vivre libre ou mourir ».
  • Le circuit de découverte historique. Au centre du plateau, un sentier pédestre retrace l’organisation et la vie quotidienne du bataillon des Glières durant l’hiver 1944.

L’espace Mémoire du Maquis. Un lieu d’exposition temporaire et le départ des animations et visites guidées.

 

Morette situé à 3km avant Thônes (RD909 entre Thônes et Annecy) sur la commune de la Balme de Thuy (74230). Site labellisé Famille Plus.

Venez découvrir

  • La nécropole nationale des Glières, cimetière crée en avril 1944 pour l’inhumation des 105 résistants morts au combat. En 1984, le cimetière devient une nécropole nationale gérée par l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.
  • Le Musée départemental de la Résistance haut-savoyarde, crée par d’anciens Résistants en 1964 et qui retrace l’histoire du maquis des Glières et la libération de la Haute-Savoie. Les collections d’objets, de photographies sont abrités dans un chalet d’alpage de 1784.

Le Mémorial départemental de la Déportation, crée en 1965 par l’Association des Déportés, Internés et Familles de la Haute-Savoie, rappelle la déportation des Résistants haut-savoyards et présente des témoignages sur l’univers concentrationnaire nazi.

 

Des médiateurs culturels du Département sont à la disposition du public et vous accueillent à Mémoire du Maquis (Plateau des Glières), au bâtiment d’accueil (Morette) : billetterie, salle de projection, librairie, espace d’exposition temporaire. Point de rendez-vous pour les départs des visites commentées, animations et ateliers. Sanitaires (toilettes pour les personnes handicapées), fontaine à eau, parkings gratuits.

Ces deux lieux emblématiques de la Résistance peuvent se visiter en complémentarité, prévoir 1 h de trajet en voiture.

 

Evénements

Pas d'événement

Accès Webcam

Accéder à la webcam du Plateau des Glières

Grâce à ce lien, vous pouvez voir le paysage du Plateau des Glières, vous pouvez aussi aller voir la météo avant de monter sur le plateau.

Météo

Chantier d'insertion

Le chantier des Glières s’adresse essentiellement à un public 18/25 ans.Il leur propose un contrat de travail, un apprentissage technique, un accompagnement socio professionnel, des formations, des immersions professionnelles, un parcours individuel, une ouverture sur le monde avec des projets d’échanges et de solidarité internationale